Technologie

Les méthodes d’analyses de Profilomic répondent aux exigences les plus strictes de contrôle qualité offrant des conditions optimales de détection et de quantifications de plus de 800 composés dans vos échantillons d’eau.

Pour chaque échantillon, le processus analytique suit le schéma suivant :

Notre technologie repose sur :

  • L’utilisation de traceurs marqués isotopiquement garantissant un suivi de la conformité de toutes nos analyses.
  • L’injection de blancs analytiques entre toutes les analyses pour prévenir la contamination inter –échantillons.
  • L’analyse de chaque échantillon en duplicat sur des colonnes analytiques distinctes, garantissant la reproductibilité des résultats.
  • La prise en compte de l’effet matrice par l’ajout dosé des 800 composés dans des fractions de chaque échantillon.
  • L’utilisation de carte de contrôle pour valider chaque analyse de manière automatisée.

Des critères stricts sont appliqués à chacune des 800 molécules à quantifier pour en garantir une identification certaine :

  • Comparaison du temps de rétention de chaque composé aux temps de rétention des molécules présentes dans l’échantillon supplémenté.
  • Tolérance de masse exacte inférieure à 5 ppm garantie par l’utilisation d’un spectromètre de masse haute résolution.
  • Comparaison des profils isotopiques expérimentaux aux profils isotopiques théoriques.
  • Vérification de l’absence de signal dans les blancs analytiques pour garantir sa spécificité.
  • Comparaison de la fragmentation MS/MS de chaque composé avec ceux de notre base de données pour une validation incontestable.

L’autre avantage de la méthode Profilomic réside dans la possibilité de réaliser des analyses rétrospectives :

Lors de prélèvements successifs, notre technologie permet d’observer rétrospectivement la présence de composés dans les échantillons envoyés précédemment. Il est ainsi possible de déterminer temporellement l’apparition d’une pollution en un lieu donné.

Profilomic offre la possibilité de revisiter les données afin de :

  • Rechercher ultérieurement d’autres polluants et leurs métabolites.
  • Comparer des empreintes de l’eau entre elles pour identifier des différences entre deux conditions (temps 1/temps 2, avant/après, amont/aval, site1 /site 2 …).
  • Constituer des banques d’empreintes pour mettre en évidence des pollutions accidentelles par comparaison à une référence.

Pour toute précision d’ordre technique, n’hésitez pas à nous adresser vos questions à info@profilomic.fr.

*On-line SPE : ou séparation en phase solide en français, est une technique analytique basée sur la différence d'affinité entre un analyte et des interférents, présents dans la phase liquide et la phase solide (adsorbant). Les analytes d’intérêt sont ainsi séparés des autres composés interférents présents dans l’échantillon.